( 4 mars, 2014 )

UNE VISION CLAIRE SUR IKONI

Je prends le risque au nom de tous ceux, blessés et bouleversés par les tragiques et sanglantes émeutes qui ont endeuillé la ville d’Iconi en décembre 2012 pour me désolidariser de tous les jeunes émeutiers et plus particulièrement de ceux issus de là où indépendamment de ma volonté, la nature a fait que je fais partie intégrante. Je m’engage de mon vivant avec tous ceux qui sont de mon avis et qui demeureront à Iconi de ne plus jamais croiser les bras face à d’éventuelles tentatives qui verraient la reproduction de l’inqualifiable barbarie de décembre 2012.

 

Nous nous battrons de toutes nos forces pour épargner Iconi que nous aimons et chérissons des dérives assassines des méchants loups survivants d’une époque révolue prompts à se servir de jeunes êtres humains innocents pour assouvir leur voracité. Toujours au nom de ceux qui sont de mon avis, je présente mes très sincères excuses auprès des victimes des exactions perpétrées par ceux que je représente sous prétexte de réplique à celles infligées par ceux d’en face. L’implacable logique « d’oeil pour oeil et de dent pour dent » ne me paraît pas de nature à ramener la paix dans une communauté et à préserver le bien être de ses membres surtout de sa jeunesse tout particulièrement, fer de lance d’un avenir meilleur. Je m’associe à ceux qui continuent d’oeuvrer pour rassembler Iconi. L’union fait la force et nous en avons bien besoin en ce moment pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés. Vouloir cela est contraire à des pratiques mesquines d’éclatement en miettes de notre communauté.

 

En revanche, libre à ceux qui peuvent contribuer à l’embellissement en cours entrepris par les jeunes à Iconi de le faire quand ils veulent et où ils veulent s’ils sont sollicités. Il ne faut rien attendre de la justice de notre pays, c’est un leurre d’exiger une justice équitable dans l’environnement délétère qui caractérise les tribunaux des Comores, une institution moribonde. La vraie justice qui nous conduira à une réconciliation conséquente est celle des braves gens d’Iconi qui oseront faire leur mea culpa eu égard à ce qui a été commis et capables de faire triompher la raison à la place d’un entêtement stupide qui semble primer chez certains; saisir la balle au bond à chaque fois que les uns ou les autres feront la moindre concession est la garantie d’une paix juste et durable à laquelle tout un chacun aspire.

Mohamed Kassim

Pas de commentaires à “ UNE VISION CLAIRE SUR IKONI ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|